Pour l’architecte Rudy Ricciotti, la demande était aussi précise que poétique : la façade devait évoquer un « paysage lunaire de poussière ». En collaboration avec l’agence R.Ricciotti, nous avons commencé par développer des motifs de formes organiques, avant de les confronter aux contraintes techniques très fortes que nécessite une telle construction. Pour transcrire un effet de nature, nous avons conservé le plus de possibilités combinatoires en reproduisant la matrice en huit motifs différents permettant de recouvrir le bâtiment d’un graphisme cellulaire aléatoire.
Date : 

Mai 2013


Localisation : 

Marseille


Client : 

Vinci


Maitre d'œuvre (Auteurs du Mucem) : 

R.Ricciotti et Roland Carta Architectes


Ingénierie : 

L-Ring et SICA


Co-design graphique façade : 

Joran Briand x Etienne Vallet

 


Photographie : 

Lisa Ricciotti et Olivier Amsellem